CARACTÉRISTIQUES

MISAPOR isole.

L'isolation thermique est l'une des disciplines de prédilection du verre cellulaire MISAPOR. De la simple isolation périmétrique (sans tablier hors-gel !) jusqu'au système complet pouvant être employé à l'horizontale ou à la verticale, MISAPOR garantit une construction exempte de ponts thermiques. Les excellents indices d'isolation de MISAPOR le rendent possible.

MISAPOR est léger.

La terre et la grave pèsent lourd et représentent une charge inutilement forte sur les murs de soutènement, les rampes d'accès, les dalles de béton et les toits. MISAPOR est environ dix fois plus léger que le gravier et ne pèse que faiblement sur les ouvrages. Il permet ainsi la conception de constructions porteuses plus légères – et donc plus économiques. Même en cas de fortes précipitations, le poids de MISAPOR reste constant car le verre cellulaire est à pores fermés et n'absorbe pas l'eau. En tant que remblai, il évacue l'eau rapidement..

MISAPOR stabilisé.

Cela vaut aussi pour les sols. Et même deux fois plus lorsque le terrain de construction est critique. Lors d'une simple excavation, on remplace le déblai par MISAPOR, ce qui permet de délester le sol. Dans la mesure où le verre cellulaire est environ dix fois plus léger que la terre, l'échange constitue un argument de poids. Exemple : 10 m3 de déblai remplacés permettent de délester le terrain de 15 tonnes!

MISAPOR - un drainage parfait.

L'excellent effet de drainage est principalement dû à deux facteurs : le verre cellulaire est un matériau à pores fermés, l'eau n'y pénètre donc pas, mais se dissocie dessus. En outre, la forme extérieure et la granulométrie garantissent toujours des interstices de taille suffisante pour que l'eau puisse s'écouler. Demandez-nous les capacités d'écoulement longitudinal et transversal pour les différents niveaux de contrainte.

MISAPOR protège contre le gel.

Un effet redouté : de l'eau s'infiltre dans le matériau de construction, gèle et commence à abîmer le matériau, provoquant des tassements. Pas avec MISAPOR. Sa structure cellulaire fermée empêche l'eau d'y pénétrer et prévient les dégâts susceptibles d'être occasionnés par l'alternance gel / dégel. C'est ainsi que fonctionnent les constructions d'avenir.

MISAPOR ne roule pas.

MISAPOR se laisse parfaitement niveler, sans aucune obligation toutefois. MISAPOR permet aussi la réalisation «en 3D» de parcs dotés de collines, de jardins créatifs sur les toits et de remblais légers pour rampes d'accès. Dotées d'arêtes vives et à la surface rugueuse, les pierres MISAPOR ne roulent pas et permettent ainsi des façonnages jusqu’à 45 degrés sans appui latéral.

MISAPOR ne brûle pas.

Le verre cellulaire résiste entièrement au feu et convient donc parfaitement à des applications dans la construction de bâtiments extrêmement exigeants en matière de protection anti-incendie. Contrairement aux matières isolantes issues de produits pétroliers, MISAPOR supporte des températures pouvant atteindre 600 degrés Celsius (classe de résistance au feu A1 conformément à la norme ISO EN 13501).

MISAPOR est durable.

En matière de construction écologique, le verre cellulaire est clairement le numéro un. MISAPOR emploie des produits 100 % recyclés et n’endommage donc pas l'environnement. MISAPOR peut aussi être réemployé ailleurs sans aucune arrière-pensée, même au terme de son cycle de vie.